Un peu d'histoire en images ...

Désherbage mécanique en 1962

Les Angélys sont avant tout une affaire de famille. Mon père Iséo fut métayer dès 1954 sur cette exploitation qui appartenait alors à ce moment à la famille Dard. Il travaillait la vigne avec des charrues et des pulvérisateurs tractés par des boeufs! Le rognage s'effectuait à la serpe. Beaucoup d'huile de coude était nécessaire aussi pendant les vendanges: les pressoirs et les pompes à vin ne fonctionnaient pas avec des moteurs électriques... Je ne serai pas prolixe sur les conditions de travail de l'époque, mais je vais résumer en disant simplement que c'était très dur! Heureusement, au début des années 60, il a pu s'acheter un tracteur vigneron de la célèbre marque américaine Mc Cormick! C'était (presque) les vacances, aussi bien pour lui que pour les boeufs...


Plantation d'une parcelle de Sémillon au printemps 1982

Au fil des années, il s'est lui-même construit du matériel (rogneuse, benne à vendange etc) et a modernisé le chai qui en avait bien besoin. Il est devenu propriétaire de l'exploitation en 1972.

Durant toutes ces années, il fut aidé épisodiquement par son père et son frère.

Vendanges 1982

Des années plutôt paisibles teintées du charme de la campagne d'antan, d'entraide entre voisins, et de toute la bonne ambiance du monde rural de l'époque dont il ne reste plus grand chose aujourd'hui, malheureusement.

En Septembre 1995, je faisais mes premiers pas de viticulteur à ses côtés en tant que fermier, pour finalement obtenir officiellement le statut de chef d'exploitation en mars 1998.


Rouge 2009

Année 2009, un tournant important dans l'histoire du domaine. Cette année là, le vin des Angélys fut mis en bouteille pour la première fois. C'était une très bonne année, d'ailleurs.

Le chemin des Angélys

Le logo de "Vignes des Angélys" est représenté par un mystérieux sapin qui existe réellement. Planté à l'entrée du domaine avec les vignes juste à côté, il est le véritable emblème de la propriété.

Sa forme étrange parle bien mieux que des mots. J'ose dire que sa présence est subtilement ressentie dans le vin. Surtout le rouge. Sans pouvoir l'expliquer.

Hélas, en 2009, une tempête a écimé ce sapin. Il existe toujours, mais en plus court!

Cette photo est quasiment la seule qui le montre dans son intégralité. Et elle date de Mars 1985.


Nouvelle plantation de malbec

Cette parcelle de Malbec a été plantée au printemps 2014 en vue d'améliorer les vins rouges. En effet, ce cépage donne des vins puissants et fruités.

Vignes décavaillonnées

Les vignes sont désherbées mécaniquement, et l'épamprage est - et a toujours été - manuel afin de réduire au maximum l'emploi de produits phytosanitaires.


La gamme de 2009 à 2012

Composée d'un blanc sec, d'un moelleux, d'un rosé demi-sec et d'un rouge, la gamme gardera la même présentation jusqu'en 2013.

La gamme 2013

Changement de look pour la gamme en 2014. Les étiquettes se parent du tout nouveau logo de Vignes des Angélys et il y aura désormais des noms de cuvées.


Le chai aujourd'hui


Conversion vers l'agriculture biologique

Bien que les produits chimiques de synthèse n'aient été utilisés qu'à partir de la toute fin des années 80, et encore avec beaucoup de parcimonie, le domaine débute enfin une conversion vers l'agriculture biologique en Avril 2016. La durée de celle-ci sera de 36 mois.
C'était vraiment la dimension qui manquait pour être tout à fait cohérent! Une véritable révélation, un vrai plaisir de travailler avec ce mode de production qui consiste à privilégier la lutte naturelle entre les espèces en respectant vie des sols, la pérennité des insectes et des végétaux.
Quelques investissements ont été indispensables afin de renouveler du matériel agricole  des années 60 (décavaillonneuse, charrue vigneronne etc) que mon père avait bien usé!
C'est certes plus de travail, mais tellement plus logique!


À SUIVRE....

EN ATTENDANT RETROUVER LES DERNIÈRES NOUVELLES SUR LA PAGE ACTUALITÉS